Les 3 premiers mois de grossesse

Publié le par Pam

Tel que promis sur Clous de Girofle, voici un long résumé de ma grossesse, jusqu'à maintenant... et commençons par le début.

 

Je suis tombée enceinte vers la mi-juin pour l'apprendre au début du mois de juillet. Même si on avait déjà prévu le fait que nous aurions des enfants éventuellement, je ne croyais pas que ça allait prendre aussi vite. Premier mois d'essai, premier positif. C'était soudain, mais nous sommes heureux quand même, n'allez pas croire le contraire! Ma date prévue d'accouchement est pour le 9 mars 2013.

 

Je sais que chaque grossesse est différente, mais j'aurais apprécié savoir certaines choses plus tôt. La plupart de mes lectures me faisait croire que c'est une période de vie merveilleuse, mais les 3 premiers mois n'ont pas été faciles. Au premier mois, j'ai presque rien ressenti, mais rendu au 2e, ça déboulé!

 

Il y a eu:

- Les fameux maux de coeur. Rares les femmes qui n'en ont pas. Je compare ça à un lendemain de veille perpétuel, sans le mal de tête. Le seul truc que j'ai trouvé qui appaisait, c'est de toujours manger, ne jamais avoir l'estomac vide.
- Les maux de seins. Je n'ai jamais été sensibles de cet endroit, même lors des règles. Ça gonfle, ça étire, c'est hyper sensible.
- Les maux d'utérus. Ça j'en ai jamais entendu parlé jusqu'à mon premier rendez-vous de suivi, à la 8e semaine. L'utérus s'agrandit pour faire place au foetus... Ça ressemble un peu à des crampes de menstruations, mais multiplié par 5.
- Le dégoût des aliments. Même à 16 semaines, il y a encore certains aliments qui me font horeur.
- Le désir d'aliment. Il y a certains aliments que je pouvais manger pendant 4-5 jours et délaisser par la suite. Il y a eu le melon d'eau, les olives vertes, la crème glacée au caramel, les oranges et les jus de légumes. Présentement, il y a les bonbons :)
- Les brûlements d'estomac et le reflux gastrique.

 

J'ai commencé à porter des vêtements de maternité à la fin août, soit vers la 11e semaine.

 

Comme dit plus haut, j'en suis à 16 semaines de grossesse. Nous ne connaissons pas encore le sexe et c'est pourquoi nous lui avons donné le surnom "Mini". Les premiers tests de routine ont été faits et mis à part une légère haute pression dans l'utérus, tout semble bien se passer! Les prochains tests sont pour la mi-octobre et au début de novembre.

 

La chambre est terminée d'être peinte et nous avons commencé à acheter des trucs pour la meubler.

 

Je tenterai de venir faire un suivi quelques fois par mois...

 

Publié dans Maternité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

J.A.Levesque 23/09/2012 02:11

Paméla,
Les nausées, le dégout de certains aliments et le désir d'autres aliments seraient considérés comme des manifestations adaptatives afin d'assurer la survie de l'espèce humaine, selon le petit
traité Darwinien de la vie quotidienne.La nausée est une manifestaion de détection de substances toxiques pour le bébé, le vomissement permettrait de les expulser rapidement.le phénomène de
mémorisation associé à la nausée permettrait d'éviter de renouveler leur ingestion. Ces traits aaptatifs auraient évolués par sélection naturelle, question de survie, afin de permettre au bébé de
se développer normalement, dans un monde ou la médecine n'existe pas. Il va en prendre quelques générations avant que le corps comprenne qu'il n'a plus besoin de ces défenses pour permettre la
survie de son rejeton. L'objectif recherché naturellement dans l'évolution biologique était de s'asurer que les organes vitaux du bébé ne soient pas endommagés au cours des trois premiers mois de
grossesse, par exemple par la viande qui, lorsque non cuite, pouvait transporter des parasites néfastes pour les organes du bébé, dont le cerveau.Nous savons que les femmes enceintes sont quelque
peu immunodéprimées, laissant ainsi davantage de chance aux parasites d'affecter le bébé.
C'est l'effet contraire recherché par les aliments dont les femmes enceintes désirent ardemment. Il s'agit ici d'aliments compensatoires, pour ceux qui ont été rejetés naturellement par la
nausée.
Bonne chance dans ta grossesse
J.A.(Alphonse) Levesque